En attendant que tu m’ouvres la porte de ton cœur

Je suis là, bien sagement couché devant cette porte, en attendant que tu m’ouvres celle de ton cœur. Tu ne le sais peut-être pas encore, mais moi, je ne demande qu’à être à tes côtés.

Je serai ton ombre, ton gardien, ton phare dans tes moments les plus sombres. Je serai là à t’attendre, toujours heureux de te voir revenir vers moi.

Je te promets que, contrairement à certains de ta propre espèce, jamais en ma présence tu ne te sentiras jugé ou maltraité, car tout ce qui m’importe, c’est ta présence et ton bonheur.

Après tout, qu’est-ce qui peut bien être est plus important que de te voir sourire ?

Marie-Eve

__________

Si vous aimez ce texte et souhaitez collaborer à la bonne cause du projet « Le Trèfle à 4 pattes », vous pouvez acheter notre livre en prévente ainsi que de magnifiques créations québécoises via notre campagne de socio-financement La Ruche ! Ce livre viendra en aide aux refuges Blitz et Adoption Chats Sans Abri ❤️🍀

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s